XOY 2016 : “Un taureau en 75 tas… pour sauver Macky en 2019”

XOY 2016

“Un taureau en 75 tas… pour sauver Macky en 2019”
Les rideaux sont tombés hier dimanche sur la 27ème édition du «Xoy», une cérémonie de divinations, de communion et de prières pour la paix, organisée  par le Centre d’Expérimentation des Médecines Traditionnelles (Cemetra) Malango de Fatick, sous l’impulsion de l’Ong Prometra (Promotion des Médecines Traditionnelles Africaines).
Mais aussi samedi soir et toute la matinée du dimanche, les séances de divination proprement dites dans l’enceinte du centre Malango.  Une vingtaine de Saltigués (devins), hommes et femmes, livrant, devant un public très attentif, dont le ministre de la Culture et de la Communication, Mbagnick Ndiaye, des secrets sur plusieurs questions :  l’état de l’hivernage, les faits de société (catastrophes,calamités),la « météo » politique.
Ce dernier point a occupé une place centrale dans les interventions de plusieurs  Saltigués  Les débats, pardon, les prédications ont surtout tourné autour de la longévité au pouvoir du  Président Macky Sall, par extension de l’issue du scrutin présidentiel  de 2019. Sur cette question, les avis divergent .
Pour la plupart des « Saltigués »dont la célèbre  Khane  Diadiack Diouf, Lat Demba  Faye,il est formel, Macky Sall sera réélu  en 2019.
Une conviction que ne partage pas Cheikh Ndiaye ; le longiligneSaltigué, « allié » des  djinns,  a fait état d’un songe dans lequel le Président  Macky Sall  est « en très mauvaise posture ». « Je communique avec les djinns. J’ai  fait  un songe dans lequel le siège du Président Macky Sall a sérieusement vacillé. Deux individus sont venus secouer le siège du Président Macky Sall à telle enseigne que le fauteuil  a vu un  de  ses pieds céder. C’est ainsi que la Première Dame est venue à la rescousse .Pour autant, elle aura vu son mouchoir dénoué et tomber à terre, le Président Macky se retrouver presque à terre. Pour s’éviter cette mésaventure, le Président Sall devra faire un sacrifice d’un taureau noir à présenter  en aumône de
75 tas à autant de non voyants », lâche Cheikh Ndiaye, très  sûr de lui.  Plus tard, le dimanche, il précisera que ces convoitant  du fauteuil présidentiel sont de nouveaux venus sur la scène politique.
Omar Sène de Mbellacadiao, le benjamin  des Saltigués se montre moins formel sur la question. Il  a invité ses pairs à s’interroger sur la survenue d’un deuxième tour à l’élection présidentielle de 2019. A son avis, ce  deuxième tour  qu’il  a vu, pourrait ne pas être favorable au Président Sall. «Je suis de Fatick, j’aurai voulu que le Président Macky Sall rempilât  en 2019. Mais cela n’est pas si évident que l’ont laissé entendre quelques-uns de mes collègues. Il faudra que  Macky Sall fasse une aumône pour conjurer le mauvais sort, conseille-t-il.
Pour  Tiombé, c’est clair, il n’y a aucune divination qui  lui montre que Macky Sall aura un deuxième mandat. Lors de ce «Xoy», plusieurs scènes de défis entre Saltigués ont été notées. Pour le Dr.  Eric Gbodoussou, Président de Prometra International, ces scènes  constituent  le sel du «Xoy» (appel  en
sérère).

Pape Mbar Faye (Correspondant)

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *