ELIMINE PAR LE CONSEIL CONSTITUTIONNEL: Gackou ne lâche pas l’affaire

Suite à son élimination pour n’avoir pas atteint le nombre de parrainages requis, Malick Gackou le président du Grand Parti et candidat de la Coalition Suxali Sénégaal ne s’avoue pas vaincu. Il a introduit un recours ce 10 janvier, auprès du Greffe du Conseil constitutionnel.

 

Décidément, Malick Gakou n’est pas convaincu de la décision du Conseil constitutionnel. Considérant que l’article L 57 du Code électoral n’indique pas le nombre de fois qu’il faut renouveler les doublons qui lui ont valu le rejet de sa candidature, le candidat de la coalition Suxali Senegaal a lui même fait le déplacement pour user de son droit. Ainsi donc, le président du Grand parti espère que sa candidature doit être retenue. « Nous avons une réserve de parrains, nous pensons que le Conseil constitutionnel devrait avoir une interprétation judicieuse de la loi », a déclaré Malick Gackou devant la presse à sa sortie des locaux du Conseil constitutionnel.

Almami Camara

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *