ABDOULAYE WADE CONTRE LA PRÉSIDENTIELLE: Macky à la discussion ou à la guerre

C’est depuis Versailles que le Président Abdoulaye Wade, vêtu d’un grand boubou bleu, s’est adressé à toute la Nation sénégalaise pour annoncer son plan d’action qu’il compte dérouler pour empêcher Macky Sall de commettre un hold-up électoral.

 

Comme promis, le patron du Parti démocratique sénégalais s’est adressé aux Sénégalais, en cette veille d’élections. Abdoulaye Wade annonce qu’il va s’opposer à la tenue de la présidentielle du 24 février prochain. « Nous nous opposerons à la tenue d’une élection qui est entièrement fabriquée dans le seul but de réélire Macky Sall ». Sollicité par beaucoup de sénégalais dans cette situation où le pays est sous la menace de tensions, l’ancien président de la République du Sénégal a répondu à l’appel de l’opposition. Selon lui, le peuple sénégalais qui est un symbole de paix, peut se métamorphoser face à ce manque de respect de l’Etat vis-à-vis des citoyens. Il a souligné le fait que cette élection présidentielle programmée par le Président Macky Sall est déjà verrouillé depuis l’élimination des deux candidats qui pouvaient lui faire mal à savoir Karim Wade et Khalifa Sall. Ainsi, le pape du Sopi a décrié également ce qu’il perçoit comme une gestion clanique du régime par le Président Macky Sall. Il a rappelé, que lorsqu’il créait la Caisse dépôt et de consignation, il avait réuni au bout de quelque mois plus de 56 milliards Fcfa sous son Magistère. Mais avec Macky Sall, surtout depuis qu’il a placé son frère à la tête de cette institution, cette caisses est déficitaire, soutient-il. Aussi, Abdoulaye Wade évoque les détournements du régime de Macky Sall qui ont privé, d’après ses propos, le pays d’énormes possibilités d’améliorer le système éducatif qui est complètement à genou. Parallèlement, « cette élection dont les candidats les plus dangereux ont été d’abord ignominieusement éliminé et d’autre pour arriver a cinq candidats, ne peut pas être appelée des élections et nous ne l’accepterons pas », défend Abdoulaye Wade. Sur ce, il appelle le peuple sénégalais à manifester contre l’injustice que le président Macky Sall est en train de semer dans le pays lui et sa bande. Le pape du Sopi demande à l’actuel Président d’ouvrir les yeux avant que le pire ne se produise. « Nous sommes en train de travailler sur un plan d’action qui se déroulera en trois phases, d’ici le 23 février; dans la journée du 24 février ; et au-delà du 24 février, a t-il ajouté. Ce que compte faire Abdoulaye Wade, c’est de lutter pour que ces élections soient organisées dans la légalité et dans la transparence. Ainsi, il exige de Macky d’entrer en discussion avec les membres de l’opposition aux fins de trouver une entente pour que ces élections se déroulent dans les conditions les plus démocratiques. Sinon, menace Me Wade, tout ce qui arrivera sera la faute du Président Macky Sall.

Abdourahmane SY et Kory DIOUF

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *